Les articles de fond ne remontent jamais à la surface.
Boris Vian

Kazan, perle de l'Oural

kazan_graph
Notre premier article depuis la Chine... désolé pour le retard. Nous vous parlons ici de notre passage à Kazan, dans l'Oural, capitale du Tatarstan.

Après une belle émotion pour prendre le transsibérien depuis Moscou, qui n'est d'ailleurs pas le transsibérien techniquement mais le transoural en l'occurrence, on se mets dans notre cabine couchettes pour 10h et hop direction Kazan. 

Nous ne sommes pas tout seuls dans le compartiment, un russe d'une 60aine d'années l'air bourru et en jogging nous y regardait l'air méfiant. Après quelques tentatives de communications pour déterminer qui dort dans quelle couchettes, il fini par comprendre que nous sommes français... et là réaction ! Il a commencé par sortir d'une cachette secrète une flasque de cognac que nous avons terminé avec lui a grand renfort de toasts incompréhensibles mais sommes toutes sympathiques (nous ne connaissons que za lioubov, à l'amour, qui ne soit pas un toast de touriste). Puis nous nous sommes engagés dans une improbable discussion chacun dans sa langue, où nous parvenons à comprendre qu'il est de Kazan, il s'appelle Farid (Kazan est une vile musulmane) et il est arbitre international de natation (il nous a dit qu'il trouve Laure Manaudou complètement folle). Puis nous avons parlé des écrivains français et russes, sa culture était étonnante : il connaissait Hugo, Chateaubriand, Voltaire et j'en passe. Puis nous avons chanté des chansons française : Piaf, Patricia Kaas, Charles Trenet, Aznavour... Et tout ça sans avoir jamais mis les pieds en France !

Nous arrivons le lendemain à Kazan, capitale du Tatarstan et dont l'emblème est un dragon qu'ils s'amusent à représenter un peu partout, notamment sous la forme de buis taillés. La ville tranquille, écrasée de soleil, nous offre un spectacle de douceur de vivre et une architecture semblable à Moscou en moins écrasant. Cependant il est a noter qu'il y a quelques folies architecturales dispersées un peu partout dans la ville, une pyramide comme zénith, une soucoupe volante comme centre commercial...

Le Kremlin se dresse sur la colline dominante de la ville, conservant un côté médiéval par ses tours de garde et ses rempares de plus de deux mètres d'épaisseur. La vue y est imprenable ! La particularité du Tatarstan en Russie est sans aucun doute la religion musulmane qui y domine, matérialisée par une immense et magnifique mosquée digne de celles d'Istanboul dressée au milieu du kremlin. Le Kremlin abrite également le centre du gouvernement Tatar, ce qui en fait un endroit d'une taille fort honorable !

Pour finir, nous nous sommes balladés entre spectacle aquatique avec fontaines, musiques, lumières et quartier turc avec Kebabs, femmes portant le hijab  et mec bourrés... La Russie nous offre (comme d'hab') son lot de trucs un peu dingos, et puis nous sommes tombés sur un café "Mortal Kombat" qui organisait sur grand écran des tournois de jeux vidéo entre deux vodkas (notamment un jeu mêlant violence, vulgarité, sexisme et moultes effets gores dont je suis assez friand). Nous avons fait la rencontre de Sylvain, étudiant français à Saint Pétersbourg, qui nous a bien aidé lors de nos réservations de tickets de train -pas facile de changer de train en russe devant une fonctionnaire qui ferait passer la sncf pour une banque d'investissements en Suisse après une bonne heure de queue- et qui nous appris quelques mots utiles en russe, ainsi que des notions sur la grammaire et la langue elle même. Bien sur tout cela est bien complexe à retenir et de toutes façons vous ne lirez pas un paragraphe entier sur les déclinaisons ruskoff, alors ne retenez qu'une expression qu'ils utilisent : Davaï tavarish ! en avant camarade


ACTUALITÉS

Suivant Précédent

Article

Publié le 26/07/2014

A Hanoi


CARTE