Les articles de fond ne remontent jamais à la surface.
Boris Vian

Dave


C'est à notre arrivée à Ulaanbaatar, dans notre guesthouse, que nous avons rencontré Dave, un grand gaillard américain avec tatouages, gros muscles (avec débardeur) et sourire colgate. En discutant avec lui tout en finissant la vodka que nous avions ramené de mère Russie, nous nous sommes aperçu que ce sympathique représentant de l'oncle Sam résidait à Pékin, qu'il parlait cinq langues dont le Mandarin (vraiment pas facile je vous assure), qu'il pratiquait avec sa copine des treks de plusieurs semaines en autonomie complète, et que son métier consistait à monter des structures pour les scientifiques ... en antarctique !

Nous avons passé une soirée un peu surréaliste (et un peu alcoolisée) avec lui lorsque nous somme descendus dans la cour de la barre d'immeuble déserte de notre guesthouse. Au milieu de cette cour il y trainait une bande d'une dizaines de jeunes mongols (que des hommes entre 17 et 25 ans) en train de picoler. Ni une ni deux Dave a dit "not so big of a deal" et a entrainé Jean (qui ne voulais pas faire encore une fois passer les français pour des poules mouillées) dans ce traquenard qui s'est transformé en soirée amicale de démonstrations viriles de tatouages, de muscles, de descente d'alcool et de ressemblance avec Gengis Khan (ce qui est surprenant vu qu'il n'y en a aucune représentation d'époque, le fait que Jean ai une barbe a suffit). Un sacré personnage auquel on ne souhaite que du bien !

(poor) English version

It's when we arrived in Ulaanbaatar, in the guesthouse, that we met Dave, a big american guy with tattoos, big muscles (with tank) and big white smile. Discussing with him while finishing mother Russia's Vodka we had brought back from Mother Russia, we realized that he lived in Beijing, he spoke five languages ​​including Mandarin (really not easy, I assure you ), he practiced with his girlfriend several weeks trekking in complete autonomy, and that his job was to build structures for scientists... in Antarctica!

We spent a bit surreal evening (maybe with a little alcohol) with him when we get down in the deserted buildings courtyard of the of our guesthouse. In the middle of the court there was a dozen young Mongolians (and men between 17 and 25 years) hanging around, drinking booze. With no hesitation, Dave said "not so big of a deal" and has led Jean (who did not want again french people being taken for chicken) in this trap that turned into friendly demonstrations of tattoos, muscles, alcohol drinking and likeness with Genghis Khan (which is surprising given that there is no true representation of him, the fact that Jean had a beard was enough). Such a strong character!

So long Dave !


PORTRAITS

Suivant Précédent

Vidéo

Publié le 31/08/2014

A Siem Reap

Durée : 1'06''


CARTE