Les articles de fond ne remontent jamais à la surface.
Boris Vian

Gerel


Gerel est l'âme mongole de la famille. Intellectuelle depuis son plus jeune âge, c'est grâce à elle que nous avons pu comprendre les aspects les plus singuliers de la culture et de l'histoire mongole. Nos sujets de conversations allaient de l'ère du communisme à sa violente chute, en passant par la poésie des contes et légendes locales, au chamanisme encore hyper présent ici, ainsi qu'à d'étranges coutumes telles celle du mors de cheval (voir article sur la Mongolie).

Elle est la mère de famille, et elle n'arrête JAMAIS !!! Elle organise la vie au sein des rachas, gérant la cuisine, le ménage, le linge, la réception des hôtes, tout en gérant une profession de guide et organisatrice de tours. Toute cette activité n'entame jamais sa grande gentillesse ni sa générosité.

C'est également une cavalière émérite qui n'a peur de rien, elle nous a raconté ses nombreuses chutes -toutes aussi improbables les unes que les autres-, mais de nouveau sur cheval son allure préférée reste le grand galop dans la steppe avec le vent dans les cheveux (le chapeau) !  

Nos estomacs, nos cerveaux, nos coeurs et les doigts de Jean (qui ne sont plus écrabouillés !) ne te remercieront jamais assez, on t'embrasse fort. 


PORTRAITS

Suivant Précédent

Vidéo

Publié le 13/11/2014

A Puerto Madryn

Durée : 1'13''


CARTE