Les articles de fond ne remontent jamais à la surface.
Boris Vian

Tengis


Tengis est le fils aine de Côme et Gerel, c'est le Géo Trouvetou de la famille (encore que Côme est un sacré bricoleur aussi), du haut de ses 15 ans il est capable de faire de la menuiserie, de l'électricité, de la mécanique, de la maçonnerie ... et tout ça de façon très pro ! Et d'ailleurs, il a eu dès le début une passion pour mon couteau Leatherman (sorte de couteau Suisse professionnel) qu'il utilisait pour toutes sortes de choses, réparant et bricolant partout dans l'ensemble des deux rachas, m'expliquant toutes ses fonctionnalités que je ne faisais alors qu'entrevoir vaguement (mais je suis devenu un vrai bricolo depuis !).

Quand on l'a rencontré, il était d'une timidité exacerbée, allant jusqu'à rester continuellement derrière moi tant qu'on ne s'était pas encore adoptés. Mais la taille de sa gentillesse étant inversement proportionnelle à celle de mon cerveau, ajouté à ses sourires uniques où ne manquent aucunes dents et où la malice fait briller ses yeux, nous avons passé le plus clair de notre temps ensembles. 

Bon cavalier et courageux, Tengis nous a impressionné lors de la ballade quotidienne des chevaux. Tous les chevaux broutaient tranquillement dans la steppe, Tengis sur son cheval arrive vers nous, je ne sais plus pour quelle raison. Mais en repartant, à peine avait-il chaussé son étrier et passé sa jambe par dessus la croupe que son cheval démarre subitement au grand galop pour aller rejoindre les autres, et nous l'avons vu progressivement disparaitre au loin tel un cavalier du naadam : léger, intrépide, fulgurant. 

Gros bisous à toi !

PS : Tengis, on t'a vu sur ton beau renne blanc !


PORTRAITS

Suivant Précédent

Vidéo

Publié le 13/11/2014

A Buenos aires

Durée : 0'48"


CARTE